Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 06:00

Voici un article paru sur ce blog en juillet 2012 : il y a quatre ans. Voulez vous parier que la somme est notablement plus élevée aujourd'hui ? Alors, 5 € croqués sur les allocs, c'est pas un peu nul ?

 

tas de pieces A

Dans Le Monde daté d'aujourd'hui :

 

L’équivalent de dix fois la richesse de la France caché dans les paradis fiscaux

 

Les «super-riches» de la planète cachent dans les paradis fiscaux 17000 milliards d’euros, soit dix fois le PIB de la France, selon une étude de l’association britannique Tax Justice Network. La somme est deux à trois fois plus importante que lors des estimations précédentes. L’étude a été réalisée par James Henry, ancien chef économiste de McKinsey, qui estime sa conclusion sous-estimée, la vraie somme pouvant atteindre 26000 milliards d’euros. Ce montant correspond uniquement aux actifs financiers des individus les plus riches, excluant l’argent des entreprises et les actifs non financiers. L’étude rappelle que les 50 premières banques privées au monde gèrent environ les deux tiers du patrimoine placé offshore.

 

Eric Albert (Londres, correspondance)

 

Connaissez vous Roosevelt 2012? 

 


 


 


 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans humeur !
commenter cet article
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 21:07

Il m'est arrivé de traduire, ou plutôt d'adapter des textes de l'anglais (W.H. Auden...) ou de l'allemand  (Bertolt Brecht, Goethe...). C'est toujours un exercice passionnant, qui exige patience, artisanat, virtuosité, humilité. Si par malheur on a décidé de conserver dans la traduction un système rimé, on traverse l'enfer froid de l'échec, an ifern yen, et chaud de la passion, car c'est passionnant !

 

J'ai découvert il y a plusieurs années un poème d'Emily Dickinson, affiché dans une rame de métro parisien pendant le mois de la poésie. Il m'a donné un petit coup à l'estomac, signe qui ne trompe pas, et comme je n'avais rien pour noter, je l'ai aussitôt appris par coeur. C'est vrai, il n'est pas bien long ! mais  j'étais heureux de mettre ma mémoire à l'épreuve vu que dans l'ensemble, elle est plutôt boiteuse. 

 

Quand j'ai recherché sur le web l'original de ce texte, j'en ai trouvé plusieurs traductions. Je vous laisse juges. 

 

Water is taught by thirst

Land - by the ocean passed

Transport - by throe -

Peace - by it's battle told -

Love, by Memorial Mold

Birds, by the snow

 

On apprend l'eau - par la soif

La terre - par les mers qu'on passe

L'exaltation - par l'angoisse -

La paix - en comptant ses batailles -

L'amour - par une image qu'on garde

Et les oiseaux - par la neige

 

On apprend l'eau par la soif

La terre par les voyages en mer

La passion par les affres

La paix par les récits de guerre

L'amour par la mort

Les oiseaux par l'hiver

 

L'Eau, c'est par la soif qu'on la sait.
Le Sol — par l'Océan passé.
L'Envolée — par le piège —
La Paix — par ses récits de lutte —
L'Amour, par le Marbre d'un Buste —
Les Oiseaux, par la Neige.

 

Chacun a ses qualités et ses défauts...Je préfère le deuxième, même s'il n'est pas le plus fidèle,  sans doute parce que c'est lui qui m'a ému dans le métro. Et comme il rime, je l'ai mis en musique. Je vous le proposerai... un jour.

 

Merci aux traducteurs, inconnus, et à Emily, disparue.

 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de coeur
commenter cet article
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 06:00

Sacré drapeau breton

Noir et blanc

1 et 0

Tout ou rien

Eux ou nous

 

Je rêve de nuances

Et quelle plus belle nuance

Nuance floue

Que ce mot glaz

Vert et bleu

Ni bleu ni vert

Vers l'univers

Ouvert au vent

Ciel dans la mer

Mer dans le ciel

 

Que nos rêves s'élancent

Bleus et verts

Verts et bleus

Glaz

Vers l'infini

Loin du unan daou

Nous

Eux

Noués mêlés mélangés

 

Que nos rêves s'élancent

Vers des triades

Vers les marées

Qui jamais

Ne reposent

Mais toujours interrogent

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de gueule
commenter cet article
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 07:00

"Se faire un nom, c'est le star système, c'est l'ancien monde".

 

Odile Decq, architecte.

 

 

Oui, Odile, quand tu en as déjà un, c'est vrai que c'est inutile. 

C'est comme les gens qui disent : "l'argent, je m'en fous". La plupart en ont suffisamment pour s'en moquer. Mais je peux attester, moi qui ai un nom minuscule, qu'un minimum de notoriété (version plus huppée de "se faire un nom") permet de se moquer de la notoriété.

 

 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE
commenter cet article
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 08:02

Voilà que mon site www.gerarddelahaye.com ne répond plus du tout, paraîtrait qu'il est trop vieux, le pauvre, et sa technologie est dépassée. J'essaierai donc de tenir à jour ici mon calendrier de pestacles.

Mercredi 9 août : ST JACQUES DE LA LANDE (35)

Tout public

Centre de Loisirs La Gautrais : "Hip hip hip... Pirates !"

 16 heures

 

 

Samedi 12 août : PAIMPOL (22)

Tout public

Festival du chant de marins : "Hip hip hip... Pirates !"

                            Cabaret Michel Tonnerre

 

Dimanche 13 août : PAIMPOL (22)

Festival du chant de marins

                            TRIO EDF

                            Cabaret Michel Tonnerre - 18h30

 

Mardi 22 août : BELLE ILE EN MER (35)

lieu : Théâtre du Bord du Champ (en plein air)

Le fil de la guitare - 18h30

 

 

Toutes les dates en cliquant ICI

 

 

 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Calendrier
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 06:20

Il paraîtrait que les origines de l'humanité se trouvent en Ethiopie. En écoutant la pianiste Emahoy Tsegue Maryam Guebrou, j'aurais tendance à croire qu'elle est sortie tout droit du jardin d'Eden. Sa musique est un chant d'oiseau, léger et tranquille, proche du pentatonique, mais un peu blues, jazzy, simple comme bonjour, fraîche comme un premier matin de printemps doux et ensoleillé.

 

Je l'illustrerais bien avec une peinture du Douanier Rousseau. Mais ce serait de l'abus de pouvoir.

 

Vous pouvez vous abonner à ce blog en inscrivant votre mail dans la colonne de droite

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de coeur
commenter cet article
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 05:56

En toute modestie, je suggère  à Monsieur le Président de Etats Unis d'aller faire un tout en Franche Comté. Il y verra un parallèle avec  ce que nous, les humains si intelligents sommes capables d'infliger à la planète.

 

La pyrale, c'est un papillon, dont la chenille se délecte des feuilles de buis. Une fois l'arbuste totalement dévasté,  il prend un aspect sec, brûlé, tout le contraire du vert rutilant qu'on lui connaissait au dimanche des Rameaux, pour saluer  l'entrée de Jésus à Jérusalem quand j'étais petit et que je croyais encore à ces jolies histoires.

Ma voisine m'avait pourtant alerté, et je voyais bien que les buis dans mon jardin périclitaient peu à peu. Mais je n'ai pas pris les choses au sérieux. Une bonne taille, un bon  traitement,  et il n'y paraîtra plus, que je me suis dit.

Et voilà qu'à Besançon, j'ai pu mesurer l'ampleur de la catastrophe qui nous attend. Les buis n'y sont plus qu'un joli souvenir. Grillés, brulés, secs. Ces arbustes qui ont mis des décennies à croître ne sont plus que des squelettes.

 

Il m'arrive de me demander comment des ravageurs peuvent se condamner à mort en venant à bout de ce qui les nourrit.

Mais je ricane : heureusement, la pyrale est stupide ! dans sa petite tête d'insecte, elle ne voit pas qu'après avoir tout dévoré, ha ! ha ! elle devra disparaître. Plus rien à consommer. Elle scie la branche qui la nourrit.

Et nous, quand nous aurons grillé la planète, nous disparaîtrons comme les prédateurs que nous aurons été. Ha! ha! ha ! rions trois fois !

En attendant, je vais aller tailler, traiter (bio !). Et appeler  Monsieur  Trump à la rescousse, car je n'ai aucun doute : cet article va lui donner un vrai coup de pied aux fesses.

Vous pouvez vous abonner à ce blog en laissant votre mail ici, dans la colonne de droite.

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de gueule
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 13:47

Dans mon top dix des dix ou vingt dernières années, je crois que ce titre de Robert Wyatt serait en bonne place. Quel charme.... quelle virtuosité harmonique ! Mais n'hésitez pas à l'écouter plusieurs fois, le plaisir n'en sera que plus grand.

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de coeur
commenter cet article
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 05:38

"Rien n'est grave, tout est peur."

(anonyme)

 

C'est Fred qui me l'a rapportée, et il l'a entendue dire par un SDF croisé dans les rues de Rennes. Toute une philosophie en six mots.

La phrase du jour (74)
Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans La phrase du jour
commenter cet article
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 09:08

Une petite polémique s'est levée dans les commentaires de la vidéo de "Voilà les pirates" sur Youtube. Je réponds aux mamans inquiètes et parfois accusatrices.

 

Chères maman affolées !

Voilà près de 50 ans que je chante. Et 40 que je chante pour les enfants. J'ai appris mon métier sur le tas, sur scène, dans les écoles, avec les enseignants, le public, les enfants. J'ai fait quelques centaines, voire un millier de chansons, et pas mal d'albums. Je suis parent moi même, et j'ai eu l'occasion au fil du temps d'ajuster mon répertoire à l'âge des enfants, et de comprendre qu'à trois ans, 7 ans, 10 ans, on a des préoccupations et une appréhension du monde fort différentes. J'ai créé des chansons comme « vache grosse vache » ou « trois petits moutons », pas spécialement sanguinolentes. J'ai créé un spectacle « Balle boulle bulle » qui s'adresse aux enfants de maternelles, et dans lequel, rassurez vous, je ne chante pas « Voilà les pirates ». Cela pour vous dire que je crois posséder assez bien mon métier et l'échelle de Beaufort des âges et des maturités enfantines.

Première remarque : si cette chanson, qui s'adresse plutôt dans mon esprit aux enfants de primaire, vient aux oreilles de vos petits par internet et que cela vous choque, je doute d'être responsable de ce phénomène. Je vous conseille de contrôler ce que vos petits regardent et écoutent sur le web. Si l'un se met à cauchemarder, je doute qu'une seule écoute de ma chanson en soit responsable.

 

En ce qui concerne vos soupçons de « corruption de fonctionnaires » Je ne suis pas plus copain que vous avec des directeurs d'école, à cette différences que mon métier, chanteur, et ma position géographique, la Bretagne, me mettent en contact avec des directeurs d'écoles de Bretagne. Bizarre, non ?

 

« Voilà les pirates » à ma grande surprise, est un énorme succès et Dylie Productions reçoit quotidiennement des demandes enthousiastes d'enseignants de toute la France et la francophonie, d'animateurs, de musiciens, qui désirent avoir la bande orchestre pour la chanter en classe. Et parmi eux, à ma grande surprise encore une fois, pas mal d'instit's de maternelle. Et tous, ils me disent que ce sont les enfants qui réclament la chanson.

 

Mais je crois comprendre que si cette chanson rencontre un tel écho, c'est justement parce qu'elle est cruelle et réaliste. Les pirates, même s'ils sont plutôt benêts et rigolos chez Walt Disney ( et aussi dans d'autres de mes chansons) sont quand même des méchants, non ? Donc, ils font un peu peur. Et la peur (du loup, des sorcières, des fantômes, des pirates...) aide à grandir. Elle reflète toutes les peurs qui rôdent dans l'esprit des petits. Croyez vous qu'ils sont totalement à l'abri de l'angoisse, des événements tragiques que nous vivons à travers, par exemple, les attentats? Je crois, moi, qu'ils ressentent les vibrations de nos propres peurs, mais sont incapables, contrairement à nous, de l'exprimer. Laissez les donc avoir peur, laissez les vous parler de cette peur de mes pirates, et profitez en pour en parler avec eux.

 

Je terminerai par une phrase que m'a dite une instit' d'Avranches l'an dernier, au sortir de mon spectacle sur les pirates : « merci pour cette chanson, elle m'a aidé à parler de Daech avec les enfants ». Le mal, la haine et la violence nous entourent, et ne pas en parler n'arrange rien.

 

Je vous signale au passage la sortie récente d'un album complet sur le thème : « Hip hip hip... pirates ! » que vous pouvez découvrir ici :

 

DEEZER : http://www.deezer.com/album/15426556

 

 

 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Une chanson
commenter cet article