Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 07:34

Tricheries aux prestations sociales (allocations familiales, RSA...) :

150 millions d'euros.

Evasion fiscale :

60 milliards d'euros.

 

(source : Nicolas Hulot)

 

 

Les pauvres n'ont décidément aucune pudeur !

Salauds de pauvres !
Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de gueule
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 08:07

J'ai parfois un brin de nostalgie pour ces chansons idiotes de mon enfance que chantait avec talent mon grand père. Aujourd'hui, en l'honneur de Mademoiselle Beguin, dont c'est l'anniversaire, un extrait de "L'auberge du cheval blanc", célébrissime opérette.

 

Et j'en profite pour vous ressasser l'info du mois

(qui sera bientôt l'info de l'année)

mon album

"hip hip hip... pirates !"

vient de sortir !

- Non ???

- Mais si !

 

 

 

 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de coeur
commenter cet article
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 16:44

« Gaumont va numéroter ses places au cinéma ». Merdalors ! Plus besoin d'arriver à l'heure : tu pourras te faufiler dans le noir entre tous les quidams stupides qui auront respecté l'horaire, pour gagner ta place, la meilleure, au milieu pas trop près pas trop loin. Le but inavoué est de nous faire tous passer par internet pour réserver nos places. Et ainsi supprimer des emplois, of course. La place de ciné, déjà exorbitante chez Gaumont, sera t-elle moins chère pour autant ? Non, bien sûr ! c'est comme les péages sur les autoroutes : plus trace de présence humaine, mais toujours plus cher.

 

Je râle, je râle. Le processus est en marche depuis longtemps. Oui, j'avoue : je suis complice. J'étais dans les premiers à utiliser les bornes automatiques au ciné Gaumont pour éviter de faire la queue. Et les files d'attente étaient longues, puisqu'ils avaient déjà supprimé des emplois de caissier (ère).

 

Je râle, je râle... Il y a quelques jours à la poste, le préposé m'a orienté vers le guichet automatique pour affranchir ma dizaine de lettres suivies. Ça m'a pris une vingtaine de minutes. Pendant ce temps là, il servait d'autres clients : gain de rentabilité. Mais le timbre, lui, augmente chaque année.

 

Je râle, je râle, mais hier, j'ai acheté des billets de train par internet : ça m'a pris une vingtaine de minutes, avec les essais et erreurs habituels. Mais pour la SNCF : gain de rentabilité.

 

A la station service, je me sers tout seul comme un grand : plus besoin d'attendre. Les jeunes d'ailleurs ne se doutent même pas qu'avant (avant quand ?) quelqu'un, une personne humaine, vous servait du carburant. On pouvait à l'occasion lui donner un petit supplément pour le service.

 

Si j'étais payé pour tous ces petits boulots, quel serait le tarif horaire ? Combien d'emplois supprimés si on ajoute tous ces petits services que nous rendons gratos aux entreprises, banques, poste, fisc (la déclaration par internet devient obligatoire), bientôt impôt à la source, l'employeur fera le travail de Bercy.

 

Restera t-il du monde un jour pour donner du travail aux machines ? Ou aurons nous tous disparu de ce monde utile ?

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de gueule
commenter cet article
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 22:21

D'accord, mon album "Hip hip hip... pirates ! " sort dans une semaine, mais la vie est bien plus large ! retour ici sur mes années d'ado.

 

Johnny ! notre Johnny à nous ! mon Johnny à moi ! Il est grand temps de lui dire ma reconnaissance.

 

Ça fait longtemps que j'ai cette chanson dans mes cahiers, alors c'est le moment où jamais ! Johnny, j'espère que tu vas bien te remettre. Bye, et merci d'être Johnny !

La chanson du samedi :

 

C'est une nouvelle rubrique que je vous propose : une chanson chaque semaine. Inédite de préférence, mais pas que. En effet, il y a des choses qui traînent et vieillissent dans l'ordinateur et les cahiers. Je n'en ferai jamais d'album. Autant que ça profite à vos oreilles. 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans la chanson du samedi
commenter cet article
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 08:18

Peut être verserez vous une larme, comme moi, à la fin de cette vidéo.

 

Ce test "devrait être obligatoire" dit l'une des participantes... Ce film devrait passer en boucle sur toutes les chaines, et être montré dans toutes les écoles, dans tous les bistrots. Et en priorité dans tous les lieux où l'on divise sous couvert de rassembler.

 

Découvrir qu'on fait tous partie d'une même famille, au sens propre, est une émotion d'une violence incroyable et positive.

 

Je crois de plus en plus que l'humanité n'est qu'un seul être, divisé en milliards de cellules. 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de coeur
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 08:53

L'angoisse du gardien de but au moment du pénalty : c'est un des premiers films de Wim Wenders, au début des années 70. C'est peu dire que j'ai aimé ce réalisateur, surtout à ses débuts, ses récits d'errance au long des routes d'Europe ou d'Amérique du Nord. Je n'ai pas trouvé d'extrait de ce film là, alors je vous en propose un autre, plus connu : Les ailes du désir. Une merveille de poésie et d'humanité : un ange choisit de devenir mortel pour le parfum du café dans le froid d'un matin d'hiver, pour les yeux d'une femme volante.

Mais le sujet d'aujourd'hui, c'est l'angoisse du gardien de but.

 

  • « Mais pourquoi donc Gérard ? »

 

Je vous essplique : un album sort bientôt (voir mon article sur le bassineur de pirates) mais « bientôt » c'est encore plus de deux semaines. Et moi, ça fait un moment que je l'ai dans les mains cet album. Et ce laps de temps entre l'arrivée de l'objet fini et son avènement effectif en public, oh ! c'est long, c'est long, ma doué que c'est long (ça vous rappelle quelque chose ? ) et angoissant. Non, j'exagère, pas angoissant, mais juste tendu par l'impatience. J'ai hâte de le voir circuler, vivre enfin de sa vie libre, hors de moi.

 

Bon, c'est vrai, il y a les élections, les guerres, les tempêtes, l'oncle Donald qui jongle et pirouette avec les ordures. Moi, j'ai mon petit souci à moi. Mais c'est un souci bien agréable, je l'avoue.

 

Et voilà, je vous ai encore bassiné avec le même sujet. Incorrigib' qu'il est !

 

En échange, vous savez tout sur mes talents de footballeur.

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Le métier de chanteur
commenter cet article
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 09:11

Donald Trump: héros du patriautisme.

 

 

Mais c'est une phrase sans verbe... Si l'on en croit la grammaire française, ce n'est donc pas une phrase.

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans La phrase du jour
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 09:44

Oui, je sais, je vous bassine avec mon album « Hip hip hip... pirates !», qui paraît bientôt. Mais si je ne le fais pas, rien ne m'assure qu'à part moi personne d'autre ne vienne vous en parler. Et vous n'auriez pas même l'information de son existence. Or moi, j'y ai passé du temps sur mon navire pirate ! à scruter l'horizon pour voir si par hasard une chanson apparaîtrait là bas sur les vagues ! à sillonner les capricieux océans en quête de quelque voile, de quelque vaisseau marchand à détrousser ! guitare d'une main, et dans l'autre le stylo bille paré à graver sur ma page des signes et des messages secrets, ou le plan d'un trésor.

 

Tout a commencé avec ce spectacle en 2011 que j'avais intitulé « Voilà les pirates ». Et voici que des mauvais génies m'ont tancé : « Hé, captain Gérard ! dans ton pestacle de chansons, il n'y en a qu'une seule qui parle de pirates ! bouhhh ! l'arnaque ! ». Et ils avaient raison. Alors j'ai donc rebaptisé mon navire de l'époque « 1000 chansons », comme l'album du même nom, et nous avons vogué, cabotant gentiment ici et là.

Mais sur le quai, les pirates protestaient avec véhémence : «hé là ! et nous alors ? Tu nous laisses en rade, sans embarquement, comme des baleines échouées sur le rivage ? «. C'était insupportable : non ! je ne pouvais pas les abandonner. Alors, je m'en suis retourné en enfance, au long de cinq années de chasse. Et me suis lancé à la recherche de vrais pirates en chansons.

 

Cinq années, oui, cinq ans de gribouillage, de naufrages, de courses, de ports, de cabarets, de lectures sanguinolentes, de batailles et d'abordages. Parfois, dans ma baignoire, je réussissais à hisser une couverture en polaire en guise de voile. Le jour, je me cachais dessous pour dire qu'on serait la nuit. Et la nuit, parfois des spectres me tenaient compagnie. Brrr...

 

Mais ma quête n'a pas été vaine : j'ai trouvé de vaillants équipages, j'ai conquis de butins de mots et de notes. Me voici rentré au port les cales pleines de lingots chantés, et je les distribue dans ce fier voilier baptisé « Hip hip hip... pirates ! ».

 

Alors crions tous en choeur :

 

Hip hip hip... hourrah !

 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE
commenter cet article
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 17:28
Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Mes albums Nouvel album
commenter cet article
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 08:51

Hip hip hip...pirates ! (petit opéra folk)

 

13 chansons nouvelles sur les pirates et la mer. L'album sortira le 17 mars. Vous pouvez le commander dès maintenant en écrivant à :

 

contactATdylie.fr

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Nouvel album
commenter cet article