Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 08:00

Attention, je suis le rebelle ! En effet, je vais vous parler d'une chanson que j'ai traduite, adaptée dans les années 70. J'ai eu l'autorisation de l'éditeur et des ayant droits à l'époque, et je l'ai même enregistrée sur L'album Week End and Co en 1982. Mais voilà...avec mon ordre légendaire et suite à quelques déménagements, je n'ai pas retrouvé ce papier magique qui aurait fait preuve. Par acquit de conscience, pour être en règle, et aussi sans doute un peu benêt, j'ai redemandé l'autorisation au nouvel éditeur. Il faut croire que les temps ont changé, car cette fois, je n'ai plus le droit d'utiliser ma version. Profitez en un max, car je devrai peut être effacer tout ceci bientôt. 

 

CHAPITRE 1

 

Curieux destin que celui de cette chanson, rebondissements, endormissements, résurrections !

Cette anecdote vous donnera une idée de ce que peut être la vie d'un projet artistique, pleine de hauts, de bas, de pertes, de retrouvailles...

Vous savez peut-être qu'à l'origine, j'ai fait des études d'allemand. Vous savez peut être aussi que je suis issu d'une famille de militaires, et que j'ai été moi même en école militaire, toutes choses qui m'ont donné une haine tenace de tout ce qui s'en rapproche. Pour preuve, les nombreuses chansons que j'ai faites sur la guerre et ses ravages.

 

 

Aussi, quand j'ai découvert dans le milieu des années 70 "Die Legende vom Toten Soldaten" c'est à dire "La Légende Du Soldat Mort", chanson de Bertolt Brecht, qui  date des années d'après la guerre de 14-18, j'ai reçu un vrai coup de poing dans la gueule, tellement le texte est violent, hargneux, joyeux et terrible à la fois. Mais je dois dire que la musique originelle était un peu répétitive et mollassonne. Alors je me suis attaché dans un premier temps à traduire le texte, en essayant d'être fidèle à l'original, mais sans me tenir au mot à mot. Disons même que j'ai pris pas mal de libertés, mais en restant dans son esprit d'humour noir. Peu à peu, la scène a fait mûrir l'interprétation, c'est devenu une petite épopée cruelle, que j'interprétais tantôt seul à la guitare, le kazoo tenant lieu de fanfare, tantôt avec des musiciens.

 

 

Je l'ai enregistrée sur l'album "Week end and Co" en 82, dans une version énervée, très speedée, avec la guitare rageuse de Jacques Pellen en contrepoint. J'y ai même glissé "Allez les gars du Stade Brestois !", et un extrait de paillarde (j'étais "conseiller paillardes" d'un voisin étudiant chimiste quand j'étais moi même étudiant à Besançon). Et là, c'est vrai, on prenait carrément le large par rapport à la source sacrée du divin Brecht (ironie...!). Mais il faut dire que dans les années 70 Bertolt Brecht était quasiment sanctifié par ses apôtres, et le théâtre du Berliner Ensemble (à Berlin où je suis allé en 69) où il avait officié de son vivant était une église à sa gloire, un peu moisie dans le respect. J'avais donc à cœur de faire bouger les lignes.

 

Accrochez vous, c'est vénère, comme disent les d'jeun's. Et ça dure 7'33 ! ça suffira pour le premier chapitre de cette épopée.

Ça, c'est la version parue fin 82 chez Pluriel (Jean Foucher, producteur, que je salue au passage). Je saisis l'occasion de vous informer que cet album a été couronné par le "Grand Prix de l'Académie Charles Cros". La classe, non?

Mais ce n'est que le début du feuilleton, pardon, de la série.

 

Et si vous le souhaitez, je peux vous envoyer le fichier son de la chanson enregistrée en 1985 à Fouesnant en live. (C'est gratuit ). Envoyez moi simplement un mail par ce blog.

 

Et tant qu'à faire, quitte à me répéter, je vous suggère de vous abonner, en inscrivant votre adresse mail à droite. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Une chanson
commenter cet article

commentaires

Gérard Quiblier 30/03/2016 11:23

Bonjour Gérard, et très heureux de toutes le précisions que je trouve sur votre blog. J'anime l'émission La chanson d'abord sur une radio locale libre des Hautes-Alpes, J'ai le 33T Week-end & Co mais devenu peu audible pour de la radio, et ça me serait très agréable de profiter de votre proposition du fichier son de la version de 85 (si vous aviez "propre" la version de 82... ahlala). Je n'ai pas toujours tout suivi de vos productions, mais pour ce que j'en connais, j'apprécie énormément. Merci d'avance. https://www.facebook.com/La-Chanson-dAbord-786438521482617/

Gérard DELAHAYE 30/03/2016 11:46

Je vous envoie ça. La version de 82 est hélas inaudible. Et bravo pour La Chanson d'abord !