Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 09:03

Je vous offre pour ce début d'année ce titre extrait de l'album Quarter to Six du Idan Raichel Project, avec la voix magnifique d'Andreas Scholl : une pure merveille de douceur. 

 

Pourtant, c'est un poème très ancien (de Friedrich Spee) d'une profonde tristesse, voire même de deuil.  Comment se fait-il que cette nostalgie nous fasse du bien ? C'est l'un des grands mystères de la musique.

 

Que l'année nouvelle soit joyeuse.

In stiller nacht, zur ersten Wacht,

ein Stimm begunnt zu klagen,

der nächtge Wind hat süß und lind

zu mir den Klang getragen;

von herbem Leid und Traurigkeit

ist mir das Herz zerflossen,

die Blümelein, mit Tränen rein

hab ich sie all begossen.

 

Der schöne Mond will untergahn,

für Leid nicht mehr mag scheinen,

die Sterne lan ihr Glitzen stahn,

mit mir sie wollen weinen.

Kein Vogelsang, noch Freudenlang

man höret in den Lüften,

die wilden Tier traurn auch mit mir

in Steinen und in Klüften.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Coup de coeur
commenter cet article

commentaires