Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 08:53

L'angoisse du gardien de but au moment du pénalty : c'est un des premiers films de Wim Wenders, au début des années 70. C'est peu dire que j'ai aimé ce réalisateur, surtout à ses débuts, ses récits d'errance au long des routes d'Europe ou d'Amérique du Nord. Je n'ai pas trouvé d'extrait de ce film là, alors je vous en propose un autre, plus connu : Les ailes du désir. Une merveille de poésie et d'humanité : un ange choisit de devenir mortel pour le parfum du café dans le froid d'un matin d'hiver, pour les yeux d'une femme volante.

Mais le sujet d'aujourd'hui, c'est l'angoisse du gardien de but.

 

  • « Mais pourquoi donc Gérard ? »

 

Je vous essplique : un album sort bientôt (voir mon article sur le bassineur de pirates) mais « bientôt » c'est encore plus de deux semaines. Et moi, ça fait un moment que je l'ai dans les mains cet album. Et ce laps de temps entre l'arrivée de l'objet fini et son avènement effectif en public, oh ! c'est long, c'est long, ma doué que c'est long (ça vous rappelle quelque chose ? ) et angoissant. Non, j'exagère, pas angoissant, mais juste tendu par l'impatience. J'ai hâte de le voir circuler, vivre enfin de sa vie libre, hors de moi.

 

Bon, c'est vrai, il y a les élections, les guerres, les tempêtes, l'oncle Donald qui jongle et pirouette avec les ordures. Moi, j'ai mon petit souci à moi. Mais c'est un souci bien agréable, je l'avoue.

 

Et voilà, je vous ai encore bassiné avec le même sujet. Incorrigib' qu'il est !

 

En échange, vous savez tout sur mes talents de footballeur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Le métier de chanteur
commenter cet article

commentaires