Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 06:57

Comment ne pas s'émerveiller devant la variété infinie de ce seul instrument à deux cordes que nous avons dans la gorge? Capable d'exprimer tant d'émotions, de sentiments, de couleurs, de paysages. 

 

Ecoutez cette jeune femme : sa voix à la radio m'a bouleversé. J'intègre la vidéo, car on ne sait plus écouter la musique: désormais on la regarde. Mais il me semble que le charme est plus fort sans l'image. Les paroles de la chanson sont un peu décevantes: chagrin d'amour d'ado... Thème rebattu. mais justement ! c'est cela qui me touche : je partage avec cet ado la souffrance qu'elle ressent de vouloir à la fois partir et rester. Aimer ou partir ou haïr ou... : voilà à quoi servent les chansons, voilà à quoi sert l'art en général. A entrer dans les joies, les chagrins, les rêves d'un autre, d'une autre et au bout du compte à sympathiser, au sens originel : "ressentir avec".

 

(Au passage : remarquez que les harmonies sont quasi identiques à ma chanson "Voilà les pirates". Mais... c'est une suite harmonique archi connue depuis Bach : pas de quoi la ramener ! )

 

 

En face de cette voix, je vous en propose une autre découverte il y a déjà un moment: Andreas Scholl avec le Idan Raichel Project

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE
commenter cet article

commentaires