Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 09:08

Une petite polémique s'est levée dans les commentaires de la vidéo de "Voilà les pirates" sur Youtube. Je réponds aux mamans inquiètes et parfois accusatrices.

 

Chères maman affolées !

Voilà près de 50 ans que je chante. Et 40 que je chante pour les enfants. J'ai appris mon métier sur le tas, sur scène, dans les écoles, avec les enseignants, le public, les enfants. J'ai fait quelques centaines, voire un millier de chansons, et pas mal d'albums. Je suis parent moi même, et j'ai eu l'occasion au fil du temps d'ajuster mon répertoire à l'âge des enfants, et de comprendre qu'à trois ans, 7 ans, 10 ans, on a des préoccupations et une appréhension du monde fort différentes. J'ai créé des chansons comme « vache grosse vache » ou « trois petits moutons », pas spécialement sanguinolentes. J'ai créé un spectacle « Balle boulle bulle » qui s'adresse aux enfants de maternelles, et dans lequel, rassurez vous, je ne chante pas « Voilà les pirates ». Cela pour vous dire que je crois posséder assez bien mon métier et l'échelle de Beaufort des âges et des maturités enfantines.

Première remarque : si cette chanson, qui s'adresse plutôt dans mon esprit aux enfants de primaire, vient aux oreilles de vos petits par internet et que cela vous choque, je doute d'être responsable de ce phénomène. Je vous conseille de contrôler ce que vos petits regardent et écoutent sur le web. Si l'un se met à cauchemarder, je doute qu'une seule écoute de ma chanson en soit responsable.

 

En ce qui concerne vos soupçons de « corruption de fonctionnaires » Je ne suis pas plus copain que vous avec des directeurs d'école, à cette différences que mon métier, chanteur, et ma position géographique, la Bretagne, me mettent en contact avec des directeurs d'écoles de Bretagne. Bizarre, non ?

 

« Voilà les pirates » à ma grande surprise, est un énorme succès et Dylie Productions reçoit quotidiennement des demandes enthousiastes d'enseignants de toute la France et la francophonie, d'animateurs, de musiciens, qui désirent avoir la bande orchestre pour la chanter en classe. Et parmi eux, à ma grande surprise encore une fois, pas mal d'instit's de maternelle. Et tous, ils me disent que ce sont les enfants qui réclament la chanson.

 

Mais je crois comprendre que si cette chanson rencontre un tel écho, c'est justement parce qu'elle est cruelle et réaliste. Les pirates, même s'ils sont plutôt benêts et rigolos chez Walt Disney ( et aussi dans d'autres de mes chansons) sont quand même des méchants, non ? Donc, ils font un peu peur. Et la peur (du loup, des sorcières, des fantômes, des pirates...) aide à grandir. Elle reflète toutes les peurs qui rôdent dans l'esprit des petits. Croyez vous qu'ils sont totalement à l'abri de l'angoisse, des événements tragiques que nous vivons à travers, par exemple, les attentats? Je crois, moi, qu'ils ressentent les vibrations de nos propres peurs, mais sont incapables, contrairement à nous, de l'exprimer. Laissez les donc avoir peur, laissez les vous parler de cette peur de mes pirates, et profitez en pour en parler avec eux.

 

Je terminerai par une phrase que m'a dite une instit' d'Avranches l'an dernier, au sortir de mon spectacle sur les pirates : « merci pour cette chanson, elle m'a aidé à parler de Daech avec les enfants ». Le mal, la haine et la violence nous entourent, et ne pas en parler n'arrange rien.

 

Je vous signale au passage la sortie récente d'un album complet sur le thème : « Hip hip hip... pirates ! » que vous pouvez découvrir ici :

 

DEEZER : http://www.deezer.com/album/15426556

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Une chanson
commenter cet article

commentaires