Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 05:56

En toute modestie, je suggère  à Monsieur le Président de Etats Unis d'aller faire un tout en Franche Comté. Il y verra un parallèle avec  ce que nous, les humains si intelligents sommes capables d'infliger à la planète.

 

La pyrale, c'est un papillon, dont la chenille se délecte des feuilles de buis. Une fois l'arbuste totalement dévasté,  il prend un aspect sec, brûlé, tout le contraire du vert rutilant qu'on lui connaissait au dimanche des Rameaux, pour saluer  l'entrée de Jésus à Jérusalem quand j'étais petit et que je croyais encore à ces jolies histoires.

Ma voisine m'avait pourtant alerté, et je voyais bien que les buis dans mon jardin périclitaient peu à peu. Mais je n'ai pas pris les choses au sérieux. Une bonne taille, un bon  traitement,  et il n'y paraîtra plus, que je me suis dit.

Et voilà qu'à Besançon, j'ai pu mesurer l'ampleur de la catastrophe qui nous attend. Les buis n'y sont plus qu'un joli souvenir. Grillés, brulés, secs. Ces arbustes qui ont mis des décennies à croître ne sont plus que des squelettes.

 

Il m'arrive de me demander comment des ravageurs peuvent se condamner à mort en venant à bout de ce qui les nourrit.

Mais je ricane : heureusement, la pyrale est stupide ! dans sa petite tête d'insecte, elle ne voit pas qu'après avoir tout dévoré, ha ! ha ! elle devra disparaître. Plus rien à consommer. Elle scie la branche qui la nourrit.

Et nous, quand nous aurons grillé la planète, nous disparaîtrons comme les prédateurs que nous aurons été. Ha! ha! ha ! rions trois fois !

En attendant, je vais aller tailler, traiter (bio !). Et appeler  Monsieur  Trump à la rescousse, car je n'ai aucun doute : cet article va lui donner un vrai coup de pied aux fesses.

Vous pouvez vous abonner à ce blog en laissant votre mail ici, dans la colonne de droite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de gueule
commenter cet article

commentaires

Dussaud Christine 28/07/2017 15:19

Eh! Oui, malheureusement nous sommes aussi atteints. Que de destructions, même les bestioles s'y mettent!

Gérard DELAHAYE 28/07/2017 15:46

Et nous sommes de drôles de bestioles !