Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 06:42

Regardez cette vidéo toute simple, géniale dans sa simplicité : Bobby Mc Ferrin fait chanter une salle sur une gamme pentatonique. Sans un mot, avec quelques sauts légers de cabri, le public suit, capte immédiatement les notes...et chante. Ludique, rieur, et universel. Il conclut en disant : «Où que je sois, dans le monde entier, le public comprend aussitôt, et chante ». Universalité quasi corporelle de cette échelle utilisée par les Pygmées ou les jazzmen, les Celtes ou les chanteurs de toute la planète.

 

C'est beau ! Mais j'admire aussi le sens de la pédagogie, du jeu. C'est un modèle que j'essaierai de suivre avec les enfants. Des instants comme celui là nous font tutoyer le ciel.

 

J'ai fait quelques chansons en employant cette gamme, et j'y trouve un plaisir mélodique très particulier (Négro Maigro, ou Petit bébé tout nu). J'ai le sentiment d'approcher la racine du chant, même si ma voix est très loin de celle de l'ange Bobby Mc. Ferrin...

 

Merci à Henri Texier qui m'a transmis cette vidéo. (J'ai déjà publié cet article dans les débuts de ce blog, mais ça mérite vraiment le détour et le retour, non!)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de coeur
commenter cet article

commentaires

Nadege 23/01/2010 10:45


C'est INCROYABLE !!!! Je suis complètement SCOTCHEE !!!! Merci Gérard ! Je partage


Gérard DELAHAYE 23/01/2010 23:19


Moi aussi j'ai été scotché ! Vive le chant, le public, le live, la musique !


Jean Théfaine 23/01/2010 09:56


Magique! Je vais faire suivre, of course. Et bravo pour ce genre de "gourmandise".


Gérard DELAHAYE 23/01/2010 23:20


C'est tout à fait ça : "amuse bouche musical", "mignardise sonore", mais avec une touche de génie, d'humanité, et de modestie.