Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 08:53
Pour accompagner votre spleen, en ce jour de 11 novembre parfaitement gris et automnal, voici une version de "Tous les morts sont ivres", un poème de O.V. de L. Milosc que j'ai mis en musique, et que je préfère intituler "Lofoten", c'est plus parlant. A l'origine, c'était dans le spectacle "Vers l'extrême Nord du monde", que nous avions créé au début des années 90, avec Yvon le Men et Patrik Ewen. (On a repris ce spectacle l'an dernier, il sera joué à Vannes le 12 mai 2011). Et la chanson s'est retrouvée dans l'album "La Ballade du Nord Ouest". Poème d'une noirceur sans fond, comme une grande partie de l'oeuvre de ce poète, d'ailleurs. Mais sa noirceur fait toute sa beauté.

Encore une fois : c'est enregistré en concert. En écoutant , je me rends compte que le son est un peu bizarre et tremblote, problème de transfert numérique? Je vous conseille quand même d'écouter ça sur des enceintes de plus de 2cm de diamètre...Avec le recul, si je le trouve insupportable, je l'effacerai ! 

 

TOUS LES MORTS SONT IVRES ( LOFOTEN)

Paroles: O.V. de L. Miloscz

Musique: Gérard Guillou-Delahaye

 

Tous les morts sont ivres de pluie vieille et sale au cimetière étrange de Lofoten

L’horloge du dégel tictaque lointaine au cœur des cercueils pauvres de Lofoten

Et grâce aux trous creusés par le noir printemps les corbeaux sont gras de froide chair humaine

Et grâce au maigre vent à la voix d’enfant le sommeil est doux aux morts de Lofoten

 

Je ne verrai très probablement jamais ni les morts ni les tombes de Lofoten

Et pourtant c’est en moi comme si j’aimais ce lointain coin de terre et toute sa peine

Vous disparus vous suicidés vous lointaines au cimetière étranger de Lofoten

Le nom sonne à mon oreille étrange et doux vraiment dites moi dormez vous dormez vous?

 

 

Tu pourrais me chanter des choses plus drôles beau claret dont ma coupe d’argent est pleine

Des histoires plus charmantes et moins folles laisse moi tranquille avec ton Lofoten

Il fait bon dans le foyer doucement traîne la voix du plus mélancolique des mois

Ah les morts les morts et aussi ceux de Lofoten les morts les morts sont bien moins morts que moi

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Chansons inédites
commenter cet article

commentaires

Claude Jannic 18/11/2010 00:39


Bonsoir Gerard,

Merci de nous faire écouter ces morceaux du concert du Run Ar Puns de 1997.

Pourriez vous nous faire entendre le reste du concert?
J'ai toujours aimé La Ballade du Nord Ouest (les autres albums aussi d'ailleurs) et avec ces musiciens, cela ne peut être qu'encore plus intéressant.

A quand un sucesseur à Guillou pour les intimes?

Encore bravo pour l'ensemble de "vos oeuvres",
Cordialement,
Claude


Gérard DELAHAYE 18/11/2010 17:48



Merci ! J'en ai choisi un autre, c'est pour bientôt...



Michel Boutet 11/11/2010 12:16


Ne l'efface pas tout de suite, Gérard !... Pour dire plus : ce n'est pas une chanson qui s'efface facilement de notre mémoire et de notre coeur. Merci.


Gérard DELAHAYE 11/11/2010 12:29



Mais tu sais comme on est, on est braqué sur la technique, le son....Des fois c'est vrai, faut laisser filer !



PitiJo 11/11/2010 12:05


Spleen speel, quand tu nous tiens... mais c'est si bon devant un feu de bois, en écoutant tomber la pluie !


Gérard DELAHAYE 11/11/2010 12:27



C'est exactement ce que je voulais dire !