Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 09:00

 

 

 

 

Yves, mon correspondant aux USA me fait passer cette vidéo proprement extraordaire. si vous voulez essayer de vous y frotter, notez bien qu'il y a au moins deux conditions : 

-1 fixer solidement les verres au support. 

-2 n'omettez pas quelques années d'efforts soutenus et intensifs.

Cette chanson (signée Léonard Cohen et non Jeff Buckleydoit figurer au Guinness Book des records par la quantité de reprises. Au passage, je vous en propose l'interprétation par le célèbre Trio Ewen Delahaye Favennec

 

 

 

Si quelqu'un pouvait me rencarder sur le moyen de placer ce rogntudju de rectangle au centre...J'ai même essayé en html et tout...pas moyen ! overblog, tu as des progrès à faire ! (petite note sur la cuisine bloguesque)

 









Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Trio Ewen Delahaye Favennec
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 08:25

 

"En travaillant sur le format de la chanson, j'ai constamment l'impression de résoudre des équations: il faut que l'idée colle à la forme, que le texte rime, que la langue se fonde dans le rythme, que les mots se moulent dans la mélodie, que les sonorités correspondent à la hauteur de ma voix, etc..Je me donne un mal de chien"


Claire Diterzi

 


 

Voilà une description que je pourrais revendiquer. Texte, musique, mélodie, arrangement, sens, son...Comment réussir à faire tenir tout ça ensemble? C'est un merveilleux et parfois douloureux casse- tête.

 

Allez, cadeau : c'est aujourd'hui le Mercredi des Cendres, c'est ce jour là qui a été à l'origine de cette chanson "Cendres et feu" (sur l'album Rue Poullic al Lor). Je me souviens de mon enfance, ce jour là on ressortait tous de l'église avec au front cette petite croix de cendres, je revois aussi l'ambiance du Vendredi Saint, l'église sombre et glaciale, toutes les stations du chemin de croix voilées de tissu noir. Mais il avait aussi les filles, tout près, et leur présence effrayante et magique, émotion spirituelle et charnelle à la fois, mélange détonant. C'est, à votre choix, quatre épisodes d'une même histoire d'amour ou quatre histoires différentes.  

 

 

Visuel ppal Rue Poullic al Lor

 

 

 






Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Une chanson
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 11:26

Michel Fructus est prof de musique, et il adore la chanson. Voici ce qu'il fait chanter à ses élèves, "Le dormeur du val", ou j'ai osé faire alliance avec Arthur Rimbaud, sans lui demander son autorisation. Ca me touche vraiment que les chansons puissent voyager de cette façon. 

 

 

 

LE DORMEUR DU VAL

 

Paroles : Arthur Rimbaud. Musique : Gérard Guillou – Delahaye

 

 

C’est un trou de verdure où chante une rivière

Accrochant follement aux herbes des haillons

D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,

Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

 

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,

Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,

Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,

Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

 

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme

Sourirait un enfant malade, il fait un somme :

Nature, berce le chaudement : il a froid.

 

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;

Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine

Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

 

Guillou-pour-les-intimes.jpg

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Une chanson
commenter cet article
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 10:17

Samedi prochain, manifs pour une télé bretonne bilingue. Renseignez vous sur les heures et les lieux. A Rennes, c'est à 15h, Avenue Janvier. Pourquoi ?

France, pays des droits de l'homme paraît il? Mais pas des droits des minorités. Bernez Tangi en fait la démonstration dans cette vidéo. 

 


Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans humeur !
commenter cet article
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 09:03

Oui, je sais, je me fais rare ces temps ci sur ce blog...J'ai un peu perdu le fil, mais allez, ça reviendra ! Voici une jolie phrase glanée dans Télérama :

 

"un chef a besoin des instrumentistes pour jouer, car c'est le seul musicien qui ne peut pas faire la manche pour vivre". Joli non? 

 


C'est signé Fayçal Karoui, et tout l'entretien est passionnant.  

 

 

Faycal-karoui.jpg

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans La phrase du jour
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 16:10

On me demande parfois comment les réaliser les accompagnements des chansons à la guitare, et récemment on m'a écrit sur mon site pour me suggérer de mettre en ligne les grilles d'accords...Bonne idée : voici la première, c'est le tube du moment, si j'en juge par la fréquentation de la page sur ce blog : Voilà les pirates!.

 

1000 ch visuel simple

Comment lire une grille d'accords : chaque case ou cellule représente une mesure (ici une mesure 4/4, 4 temps par mesure, donc). S'il y a deux accords dans la même case, chacun est joué 2 temps. Facile, non? 

Bien sûr, les accords proposés sont ceux qui sont joués dans l'album. Il se peut que cela ne corrresponde pas à votre hauteur de voix (tessiture) dans ce cas, il faut transposer...Mais ceci est une autre histoire !


 

Allez, je suis pas chien, je vous mets même le fichier son! mais si ça vous plaît (je vous garantis que c'est un tube absolu à partir de 4 ans, garçons et même filles!) vous pouvez aussi acheter l'album, en physique ou en numérique ! Trrrès beau, pas cherrrr !

 

pour obtenir la grille d'accords, cliquez sur "voir en plein écran" (mystères de l'informatique...!)

 

          

 

 

 

 

 

 

Pour obtenir la bande orchestre (playback) des chansons, envoyez un message à :

dylie@wanadoo.fr

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Grilles d'accords
commenter cet article
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 09:32

 

Ca fait des années que je l'écoute, et je n'en ai encore jamais dit un mot ici. Pourtant, il fait partie des plus brillants mélodistes et compositeurs de ballades que je connaisse. Brillant n'est pas le mot : touchant serait plus juste. Fin guitariste, harmonies subtiles, voix de velours...Il vit paraît-il à Paris. Il passe ce soir à Rennes à Réveillées-nous, invité par le toujours à l'affût Claude Guisnard, et...je me suis réveillé trop tard : c'est complet ! Merdalors ! En guise de consolation, une vidéo d'un des titres que je préfère : "Voices".  

 

 

 


 







Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de coeur
commenter cet article
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 09:27

 

Violon-souris-2.jpgElle s'est introduite dans l'étui par un petit trou triangulaire. Elle soigneusement déchiqueté le chiffon microfibre qui se trouvait à l'intérieur. Ce qu'elle a fait avec les crins de l'archet, je ne sais pas trop, mais elle les a aussi coupés avec amour et application. Au fond du nid, elle a placé une petite feuille de chêne.

Violon-souris-4.jpg

Comme c'est mignon ! Le hurlement que j'ai failli éructer quand j'ai découvert cette installation s'est transformé en sourire. Il faut dire que ce violon, je n'en joue jamais. Il est là, au purgatoire des violons, en attendant qu'une bonne âme veuille bien le faire chanter de nouveau.

 


N'empêche que j'ai dû déclarer la guerre aux souris, et la ligne de front est mouvante. Je ne sais pas encore si je peux gagner.  

 








Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans rencontres
commenter cet article
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 20:53

 

J'ai adoré "Télégaucho"! Un film de Michel Leclerc (qui a fait l'an dernier le formidable "Le nom des gens).

 

Un groupe de "gauchos" décide de faire de la télé libre. Luttes de pouvoir, conflits d'imaginaires, bouts de ficelles au service de...n'importe quoi pourvu que ce ne soit surtout pas TF1 (pardon, HT1, en l'occurrence, puisqu'on on est dans la fiction). Voilà "un bout des années 70 égaré dans les années 90"...Avec les utopies de traviole et l'acharnement de l'engagement, l'obligation du collectif, des personnages hauts en couleur, drôles et touchants. Sarah Forestier, en ingénue qui essaie tout mais rate tout avec enthousiasme, elle en fait des caisses mais on rit, et Félix Moati, nouveau venu, est excellent.


J'y ai retrouvé, suivez mon regard, pas mal de tics des communautés si généreuses mais si coercitives de notre jeunesse. Faut-il passer par cette douleur pour faire ces expériences? Sans doute. Mais là c'est traité avec légèreté, et c'est un régal !

 

 


 

 







Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de coeur
commenter cet article
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 08:54

 

Streamezzo

Bien sûr, jouer tous les jours ou presque, ça pourrait paraître laborieux, fastidieux, et certaines années, j'avoue qu'arrivé juste avant Noël, j'en ai ma claque...Mais cette année, non : rien que du bonheur. D'accord, les conditions techniques ne sont pas toujours telles qu'on les souhaiterait. Bien sûr, il y a la route, tous les jours, sous la pluie, dans la nuit, et les levers à l'aurore un peu chiffonné parce que j'ai une fois de plus chopé la crève au mauvais moment. Et au réveil chaque matin je me dis : non, je ne vais pas pouvoir chanter aujourd'hui...Et puis si, quand c'est parti, après quelques hoquets de toux, je finis toujours par y arriver. Et tant pis si ça paraît cucu, les enfants me font du bien : par leurs yeux, leurs rires, ils rayonnent et me donnent du vrai bonheur, au moins autant que je leur en apporte par mes chansons.

 

Et au passage, un mot de remerciement à ceux qui travaillent avec moi, Marie LaureMichelleLauraDom': sans elles, sans lui, la croisière serait une galère.  

 

Le summum, c'est le "Chaudron Carhaisien" de l'Espace Glenmor, plein à craquer. Cinq cents voix qui chantent le refrain de "La petite Marseillaise" au cœur même de la ville la plus bretonnante de Bretagne (n'y voyez pas malice, ça ne me semble pas incompatible) ça vous donne des frissons, et ça justifie les fatigues et nuits courtes. J'ai vu quelques milliers d'enfants pendant ce mois de décembre, et entendu toutes ces petites mains qui applaudissent "clip clip clip" (et non "clap clap clap") : j'ai eu droit à un Noël tous les jours.


 

 







Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Le métier de chanteur
commenter cet article