Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 17:28

GD chapeau

 

Troisième épisode du feuilleton nouvel album "Rue Poullic al Lor", à sortir en septembre / octobre

Le premier épisode est ici

 

"Cendres et feu": Une histoire d'amour sur une vie entière, en quatre chapitres, quatre couplets autour de l'image de la cendre et du feu, de la brûlure violente de l'adolescence à la cendre finale. Il y a forcément quelques références à la religion, vu que je suis tombé dedans quand j'étais petit, comme pas mal de ceux qui ont mon âge. "Tout finit en cendres, mais rien ne vaut le feu".

 

 


Nouveauté : je me suis mis à l'électrique depuis deux ans, avec le Trio EDF et...j'adore ça ! Cette chanson me paraissait un peu fade avec juste une guitare acoustique : l'amour est sucré, l'amour est amer, l'amour est doux, l'amour est violent, l'amour caresse et l'amour brûle: il me fallait de l'électricité. Tiens, voilà qui ferait presqu'une chanson nouvelle... 

 

Et comme toujours, ci-dessous, le bulletin pour souscrire à cet album ou / et à ceux de mes deux potes, Patrik Ewen et Melaine Favennec

 

 

1er octobre : la souscription est terminée...Il va falloir aller en magasins, ou commander au prix "normal"...

 

 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Mes albums
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 15:44

 

GD chapeau

 

Salut les amis ! Evénement, (pour moi !) car je vais commencer à vous présenter mon nouvel album qui sortira à la rentrée. Que je vous dise deux choses, en préambule :

1- Ce n'est pas un album pour les enfants, on s'en rendra vite compte dans les premières chansons.

2- J'ai tout fait tout seul dans cet album, guitares, bien sûr, mais aussi basses, violons, voix, choeurs... Défi ou désespoir? Non : juste un petit challenge qu'on se lance comme ça, pour jouer. Comme celui de chanter avec un orchestre symphonique (je l'ai fait, en 89 au Festival des Tombées de la Nuit - merci Jean Bernard Vighetti - expérience merveilleuse, très instructive, mais extrêmement stressante) ou celui de faire un album voix guitare, je l'ai fait aussi : c'était "Guillou pour les intimes" sorti en 2001. Cette fois, il fallait changer, j'avais envie de musique, mais aussi de prendre mon temps...Alors voici donc le résultat.  


 

 

Comme il se doit, on commence par le titre éponyme : "Rue Poullic al Lor".  Tous les Brestois connaissent cette rue, raccourci bien pratique quand on va de la gare vers l'est du Port de Commerce. J'y ai eu une amourette il y a ...longtemps, et en y mélangeant deux ou trois autres, ça donne cette petite aventure joyeuse et ironique, avec un petit coup de chapeau au passage à ma maman partie depuis vers les étoiles...

 

Vous connaissez le principe : il y a une souscription en cours, sous l'égide de Dylie Productions, et qui regroupe avantageusement ce prochain album solo avec ceux de Melaine Favennec et de Patrik Ewen, qui sortiront aussi à la rentrée. La voici : 


 

1er octobre : la souscription est terminée...Il va falloir aller en magasins, ou commander au prix "normal"...

 

 


Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Mes albums
commenter cet article
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 20:51
Allez ! Pleurez de bonheur !

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de coeur
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 07:34
"Liz Caroll et Roland Conq + Ronan Pinc au Festival des Ouïes de Ruca" : rien que ce titre est une sorte d'"abracadabra", formule magique qui fait surgir de la musique dans un lieu mystérieux du côté de Matignon (non , pas celui auquel vous pensez). 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de coeur
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 18:36

Ce n'est pas souvent qu'on publie des brouillons. Mais cette chanson ci est vraiment spéciale. Ecrite et composée vers la fin des années 70, souvenez vous, les dictatures, Victor Jara (chanteur guitariste chilien, arrêté puis assassiné après qu'on lui ait coupé les doigts à la hache)...

 

Je sais qu'il y en a eu une version plus finalisée, mais...pffuitt...Disparue dans les oubliettes. Je l'ai chantée en scène un certain temps, puis Javagovoroc a déboulé avec sa bonne humeur, et cette chanson est restée sur le sable. En fouillant dans mes cassettes, je n'en ai retrouvé que cette version intermédiaire, "work in progress" diraient les Britanniques, enregistrée sur le fameux Tascam 244 à cassettes : deux guitares mélodiques qui délirent et ont dû donner lieu ensuite à un contrepoint organisé. Là...franchement, c'est le bazar. Mais ça a son charme. 

 


tascam 244

 

Je ne me vois vraiment plus chanter ça. Allez, elle est pas drôle, mais c'est une époque. Une époque terrible. 

 

BOUCHE D'OR

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans Chansons inédites
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 08:31

Ce blog, les habitués le savent, me sert avant tout à parler de chanson et de chansons, mais aussi à partager des coups de coeur et des coups de gueule de tout acabit. Mais quel bonheur quand soudain coup de coeur et chanson coïncident. Admirez cette vidéo autour de la chanson d'Hervé Cristiani : "Florentine". On y voit défiler des portraits émouvants de femmes. Des siècles d'amour, de désir, de peinture.  

 


Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de coeur
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 07:13

 

si vous aimez lire, si vous aimez la musique, et que vous avez un peu de temps devant vous (1046 pages en 10-18 quand même) foncez acheter ou emprunter "Le temps où nous chantions" de Richard Powers. Un roman foisonnant qui brasse plus d'un demi siècle de l'histoire américaine à travers le parcours de deux garçons, Jonah et Joseph (JoJo) nés avant guerre et pour leur malheur d'une mère noire, chanteuse très talentueuse dont la voix sera emprisonnée et empoisonnée par les préjugés raciaux, et d'un père juif allemand, physicien génial et lunaire, qui fréquente au quotidien les plus grand cerveaux de la physique et de la recherche.


 

Le-temps-ou-nous-chantions.jpg

 

 

La musique est la respiration de la famille Strom. On chante, on chante jour et nuit ou presque, on improvise, on mélange les thèmes, et les enfants grandissent dans la musique comme des poissons dans l'eau. Jonah se révèle très tôt un chanteur extraordinaire, et Joseph un pianiste de grand talent.

Les deux enfants sont élevés sans souci de leur couleur, erreur funeste aux USA, et mettront une vie à accepter, comprendre et surmonter chacun à sa façon les conséquences de ces barbelés mentaux.

 

Préparez vous à jubiler, trépigner de rage, voyager dans l'espace et le temps, (le temps est, avec le racisme et la musique, l'un des grand s sujets du roman). Accrochez vous par moment aux arbres, pour résister à ces flots puissants de mots et d'images. Nulle part je n'ai vu aussi bien parler de la musique, qu'elle soit grande, modeste, religieuse ou chansonnette : c'est un bonheur !   


Richard Powers

Richard-Powers.jpg

 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de coeur
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 21:07

Si la grand père ne jouait pas si fort...


 

 

On entendrait son petit fils jouer de la guitare !

 

ah ! Là on l'entend mieux ! Il promet, ce petit..

 


 


 

 

 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de coeur
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 12:11

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans coup de coeur
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 21:11
"Quelle drôle de terre" est un spectacle qui regroupe des chansons sur des personnages emblématiques du XXème siècle, de Nelson Mandela à Zinedine Zidane, en passant par Youri Gagarine et Théodore Monod. Je le joue parfois avec un orchestre, plus souvent avec des choeurs d'enfants, et chaque fois, c'est une grande émotion.  

Voici Gérard d'Aboville, extrait d'un concert "Quelle drôle de Terre", à Quimper il y a quelques années : avec moi, une quarantaine de musiciens, élèves et professeurs de l'Ecole de Musique de Quimper, et une centaine d'enfants choristes, élèves de la même école : un événement inoubliable ! Les arrangements originaux ont été écrits par Hervé Lesvénan et Pascal Salmon, à l'initiative du Festival Théâtre à tout âge

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans concerts
commenter cet article