Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 08:56

Après deux guerres mondiales, après la guerre d'Algérie, après la guerre du Vietnam, après que mai 68 a ouvert toutes grandes les vannes de la liberté, pensions nous, le monde allait vers un chemin plein de lumière. L'espoir était là, et nous étions ses bâtisseurs. Alleluia ! Love, peace, tolérance, compréhension mutuelle. Amour et Liberté. Progrès sans fin.

 

Voilà que les sondages disaient vrai, mais le peuple s'est mis à voter de travers. Merdre ! crac ! badaboum ! Et remerdre ! On va voir ce qu'on va voir !

 

Mais grâce à Dieu (qui est aux côtés de l'Amérique, bien sûr) il reste un dernier un espoir pour tous les gens « autorisés » : c'est que Trump soit un tel menteur que toutes ses promesses de campagne soient oubliées dès les premiers jours. Croyons donc au mensonge, mes frères, mes sœurs, car lui seul peut nous sauver.

 

Quel acte de foi !

J'ai une chansonnette :

Quelle entourloupette

Quelle galipette

Cul par dessus tête

C'est Ubu qu'est Roi

 

Tu m'as cru, patate crue !
Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans humeur !
commenter cet article
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 22:13

Où c'est qu'elle est la world musique ? A Paris bien sûr.

 

Lors d'un récent classement Pisa, la France découvrait qu'elle n'est pas bonne à l'école. Aux résultats précédents, on a mis en cause les critères d'évaluation: "puisque par principe on est les meilleurs, c'est donc que l'examinateur déconne". On a en France une façon tellement osée de travestir le monde pour qu'il semble être la perfection sur terre, que ça ferait rire, si on n'en pleurait pas.

 

La régionalisation est en marche, paraît il. Nos dirigeants, réunis autour d'un verre, se sont partagés les territoires: "poufpouf ! ce sera toi qui auras le Nord, poufpouf ! et toi tu auras le Sud, mais comme çui ci ne le veut pas ce sera toi". Les gens, vous, moi, n'existent pas dans ce débat d'autistes.

 

Ce n'est pas évident à première vue, mais en réalité je parle de musique. Dans ce pays qui se rêve libre, égalitaire et "fraternitaire", une attachée de presse dont je tairai le nom me disait:

- Votre trio de chanteurs, là, (on parlait du Trio Ewen, Delahaye, Favennec gentiment nommé EDF par ses aficionados) il est bien gentil, mais ça ne passera jamais les bornes de France Bleu, et encore, avec les nouvelles normes de programmation, même là ce n'est pas gagné...

- Ah bon? mais pourquoi? il y a Fip, pourtant, il y a des émissions qui passent des musiques du monde et de la chanson, on est bien dans ce registre, non?

- Alors là, vous vous mettez le doigt dans l'oreille, pardon, dans l'œil.

- Mais...pourquoi?

- Ah, les gars, Si vous veniez du Maghreb, ou d'Afrique subsaharienne, vous auriez une chance. Mais de Bretagne, non ! à dégager ! Des Antilles? à dégager. Si tu veux être in, ne sois surtout pas breton ou corse ou...".

 

Un autre acteur du milieu de la musique traditionnelle (dont je tairai le nom itou) me narrait la longue ligne de stands d'expo, au Womex 2013 de Cardiff, ou les pavillons français présentaient des groupes ou artistes d'Orient, d'Afrique du Centre ou du Nord... Paris, capitale de la world music, paraît-il. Mais de la musique trad' ou inspirée du trad' des territoires métropolitains: ah non ! c'est ringard, on ne va quand même pas faire passer ça pour de la "musique du monde" !

 

Les programmateurs de radio sont comme les politiques : centralistes, parisiens, ils savent ce qui est chic, de bon ton tonton, ce qui se fait. Et s'ils avaient à découper les régions musicales, ce serait aussi à la hache. Il y a un plafond de verre armé entre Paris où se décide le goût (le bon goût, of course) et le reste de la France, que les gens qui causent et écrivent dans les postes et les journaux papier ou numériques refusent toujours de nommer "régions", non, appelons les plutôt "province"( du latin pro-vincia = pays vaincu). J'ai l'impression d'enfoncer des portes ouvertes en écrivant cela, parce qu'on le litanise depuis plusieurs dizaines d'années. Et paradoxalement, il est bien plus chic de mettre en vitrine les musiques des anciennes colonies extérieures que de reconnaître les colonies intérieures. Entendez vous Stivell, ou Dan ar Braz parfois sur les radios? Et je prends exprès les plus connus, qui subissent le même ostracisme. En revanche, Tinariwen, Ali Farka Touré, ah oui, là d'accord ! et je signale au passage que je les aime et les écoute, je n'ai pas les oreilles complètement bouchées.

 

Autre paramètre: les productions d'Universal ou de Warner et les autres gros poissons sont plus faciles à nourrir que les escadrons de sardines qui frayent dans les océans, inaperçus des radars.

 

Vous croyez que ce n'est que de la théorie? C'est pourtant directement lié à une réalité très basique. Explication: il existe maintenant sous diverses formes, vu que les ventes directes (physiques) dégringolent, des "aides à la production" (ADAMI, SCPP...). Quand tu fais ton dossier, tu sais que tu n'auras pas un sou si tu n'y intègres pas un budget conséquent pour la promo, presse, radio, télé. Ça peut paraître logique de refuser de l'argent à des gens qui n'engagent pas un budget pour promotionner leur produit. Ça augmentera l'addition d'autant. Mais on sait pertinemment que c'est archibidon, puisque l'attachée de presse en question ne décrochera pas le moindre temps d'antenne. "Non, ce n'est pas ce que nous recherchons" ou "non, le son ne nous convient pas" "non, ça ne correspond pas à l'image de notre radio", "non ce n'est pas ce que notre public recherche". Le public peut-il rechercher quelque chose dont il ne soupçonne pas l'existence? En élargissant le champ, au delà de notre cas personnel, se peut-il que sur les centaines de groupes et les milliers d'artistes qui pullulent en Bretagne (ou Corse, ou Auvergne...) pas un seul ne soit digne de passer sur les ondes nationales? Ça gâcherait la propreté des ondes? Ça ferait baisser l'audience de 10 points? "Oui, car ce n'est pas formaté". Le format, le format ! Alors, dansons en rond autour de nos certitudes, économiques et culturelles. Regardons voguer le Titanic en chantant les louanges de la centralisation et de la France éternelle.

 

Laissons donc à Marine le Pen le soin de définir la culture populaire. D'ailleurs, il paraîtrait qu'au FN on réfléchit sur la culture culturelle.

 

Mais zut ! c'est l'été, les vacances, et Gérard tu nous emmerdes avec tes textes qu'y a même pas une image dedans.  

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans humeur !
commenter cet article
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 08:00

Il paraît que l'on a demandé à Nolwenn Leroy de chanter le "Bro Gozh" samedi 3 mai au Stade de France, pour le match qui opposera Rennes et Guingamp en finale de la Coupe de France. Des voix s'élèvent pour protester. Je réédite cet article écrit il y a trois ans, les arguments n'ont pas changé.

nolwenn-leroy-bretonne-livret-digital-109955546La polémique fait rage dans les bistrots, sur Facebook et autres forums : Nolwenn Leroy peut-elle ainsi s'afficher « Bretonne » et s'emparer de nos musiques, de notre identité, pour se les approprier de façon si impertinente ? Au secours, on nous vole, on nous détrousse, on vide notre bourse de nos «Tri Martolod» et de nos «Juments de Michao» et même le «Bro gozh» ! ! Non ! mille fois non ! disent les intègres, intégristes peut être. Oui ! mille fois oui ! répondent les autres, trop contents qu'un nouveau succès en breton occupe les ondes.

 

Pas facile d'y voir clair. D'autant que moi même, pas si Breton acharné que ça, j'ai été un tantinet vexé de prime abord (voire un peu jaloux?) comme si elle me volait quelque chose. « Ma » vision de la Bretagne allait être déformée, pervertie, etc. Réaction épidermique qui m'a interpellé, sur mon, sur notre identité de Breton. Depuis j'ai réfléchi, discuté...

 

Même les pires opposants devront reconnaître que l'album est très bien réalisé, que Nolwenn est charmante, qu'elle chante bien, très bien même, et que si ce n'est pas hyper typé, et peut-être d'ailleurs pour cette raison, son album n'est pas réservé aux happy few. Ce n'est pas si souvent que du breton est entendu sur les radios et les télés. Ces disputes, celui qu'on appelle le « grand public » (c'est qui donc?) s'en fiche bien, il retrouve des accents de Bretagne qui suffisent amplement à nourrir ses nostalgies ou ses rêves « celtes » (c'est quoi?). Y aurait-il une loi écrite ou non écrite, qui permettrait à certains d'utiliser le répertoire, et à d'autres non ? Les purs et les impurs ? Y a t-il une frontière quelque part entre la bonne, la moyenne, la mauvaise interprétation ? Le public est juge.

 

 

nolwenn-leroy.jpg Je ne suis pas fan de la Star Ac, loin s'en faut. Le parcours qu'on y propose aux jeunes sous le masque des paillettes y est piégé, douloureux, complexe, plein d'embûches et de chausse trappes. J'avais écrit dans Arthur un petit texte où je les comparais à des gladiateurs répondant à notre besoin de chair fraîche.  Le radio crochet géant consacre un certain type de chanteurs et de chanteuses. C'est vrai, la question est : sont-ils artistes ? En tout cas, Nolwenn s'en est sortie avec les honneurs. Elle y a gagné un capital de célébrité. Elle a décidé, pure naïveté ou pur opportunisme ou cynisme, mais je penche plutôt pour la fraîcheur, de plonger dans ce répertoire et de mettre son nom au service de la Bretagne... Et aussi la Bretagne au service de son nom, c'est vrai, mais ce service marche toujours dans les deux sens. Le pari n'était pas si évident. La suite nous dira si elle persiste, si elle a les ressources créatives pour aller plus loin ou si ce n'était qu'une tocade. Pas mal de musiciens, j'en suis sûr, sont en train de maugréer sur ce succès : « c'est pas juste ! ». Mais qui sait si elle ne va pas être à l'origine d'une troisième vague bretonne, qui ferait du bien à tout le monde ? Les centaines de musiciens de Bretagne qui ont dû arrêter la musique depuis cinq ans parce que la vague est retombée et qui ont dû reprendre, comme disent les gens, « un vrai boulot » pour vivre, lui en seront peut être reconnaissants dans un an ou deux. Qui peut jurer du contraire ?

 

Il faut des locomotives pour tirer les wagons. Chacun est libre de chanter à sa façon «Tri Martolod» et «La Jument de Michao» : c'est un bien public ! Il appartient aussi à Nolwenn Leroy ... Celui ou celle qui le reprend ne le vole à personne et le donne à tout le monde !

 

 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans humeur !
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 17:35
Les jeux olympiques favorisent la paix et la concorde
Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans humeur !
commenter cet article
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 20:41

Je ne possède rien  Je serai seul dans ma chambre Chaque poste méridien Et je serai avec mon journal et ce livre par Monsieur Gédéon. Bye, bye baby souvenir que tu es mon bébé quand ils vous donnent l' yeux, Et juste pour montrer que je tiens , je vais écrire et déclarer que je suis sur le lâche , mais je vais rester sur la place. Je serai solitaire Mais même si je suis seul il n'y aura pas d'autres gars. Bien que je serai parti pendant un certain temps , je sais que je vais être souriant avec mon bébé par et bientôt avec mon bébé à l'heure. Je serai triste mais envoyez-ciel qui me Alors mes ombres volent Bien que vous serez disparu pendant un certain temps , je sais que je vais être souriant avec mon bébé bye bye et Bye bye baby N'oubliez pas que vous êtes mon bébé quand ils vous donnent l'oeil Même si je sais que vous vous souciez Voulez-vous écrire et de déclarer que si on the loose Vous êtes toujours sur la place , je serai triste mais envoyez-ciel qui me Alors mes ombres voleront Bien que vous serez parti pendant un certain temps , je sais que je vais être souriant avec mon bébé bye bye et avec mon bébé merveilleux par et par. 

 

Ouais...Les traducteurs automatiques ont encore quelques progrès à faire. 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans humeur !
commenter cet article
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 12:23

Sans commentaire. Bande annonce d'un film de Chris Jordan

 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans humeur !
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 13:28

Ce que c'est de chanter "Voilà les pirates!": je me suis fait pirater mon compte facebook hier. Ne me demandez pas comment c'est possible, je n'en sais rien sur le plan technique. Je m'en servais essentiellement comme miroir de ce blog, mais voici que je n'ai plus contact avec mes trois mille huit cent quatre vingt deux amis !

 

                             pirates.jpg

 

Ouf! on va dire que c'est un mal pour un bien. Je vais me contenter de ce modeste blog, que vous pourrez si vous le souhaitez partager vous mêmes sur vos réseaux, si le contenu vous plaît. Ce qui me chagrine, c'est que j'attends d'ici peu la livraison d'une très chouette vidéo illustrée et animée sur la chanson "Voilà les pirates", de Denis Truchi, illustrateur, et que facebook est une caisse de résonance sonore et rapide.

 

N'empêche que, de mon côté, je vais ouvrir un nouveau compte facebook plus restrictif. Méfiez vous si vous recevez des mails de ma part, le pirate est plus doué en informatique qu'en ortograf, c'est un indice assez voyant! Du coup, je vais aussi faire une petite campagne de mails pour informer de cela et de quelques autres nouvelles, ne m'en veuillez pas si je doublonne. 

 

Je salue tous mes fidèles milliers, non, centaines, non dizaines, d'abonnés et gaffe aux pirates! protégez, modifiez, modulez vos mots de passe et installez des logiciels anti espions. 

Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans humeur !
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 09:30

vache1.jpg

La production de 1kg de boeuf

- occupe une surface agricole pouvant donner jusqu'à 160kg de pommes de terre

   - entraîne l'émission de gaz à effet de serre équivalent à 60 km en voiture

   - consomme l'équivalent de 71 litres d'essence

  - nécessite l'utilisation de 15000 litre d'eau (l'équivalent d'une douche par jour pendant un an)

   - a le même poids environnemental que 10kg de légumes

(données d'un article du Monde 20/03/2013)

 

Moralité : mangez du boeuf au moins deux fois par jour !

 

vache-2.jpg

 

 

   


Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans humeur !
commenter cet article
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 10:17

Samedi prochain, manifs pour une télé bretonne bilingue. Renseignez vous sur les heures et les lieux. A Rennes, c'est à 15h, Avenue Janvier. Pourquoi ?

France, pays des droits de l'homme paraît il? Mais pas des droits des minorités. Bernez Tangi en fait la démonstration dans cette vidéo. 

 


Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans humeur !
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 07:48

Lors d'une émission du Grand Journal consacrée à la nouvelle Miss France, sur Canal +, il y a quelques jours, Michel Denisot demande à Alain Delon (qui est président à vie du comité Miss France) : que pensez vous du départ de Gérard Depardieu pour la Belgique? réponse de notre Alain national, pouffant : "oh, moi, vous savez, je vis en Suisse". 

Bourvil-De-Funes.jpg


 







Repost 0
Published by Gérard DELAHAYE - dans humeur !
commenter cet article